GADRAT BRUNO - ARTICLES

 

Planifier son jardin: potager ou paysager ?
Par Bruno Gadrat - Marieville le 19/02/2003
Texte source de l'article paru dans Le Journal de Chambly du 18 Mars 2003

En cette période d'incertitude, la planification du jardin devient une priorité. Pourquoi ? parce qu'un jardin est un terrain où l'on cultive des végétaux utiles (légumes, arbres fruitiers) ou d'agrément (fleurs, arbustes ornementaux). La production des légumes pour faire un potage ou tout autre plat quotidien est essentielle pour passer la crise. Ce côté utile du jardin est peu fréquent actuellement mais encore très présent dans nos esprits. Lorsqu'on parle de jardins, de nombreuses personnes qui ont souffert d'années difficiles pensent immédiatement à un jardin potager. Avec l'incertitude ambiante, le potager revient en force dans la planification du jardin. Il est la promesse simple et évidente d'un avenir garanti, une solution à la crise annoncée.

Côté agrément, l'ambition esthétique ou symbolique du jardin a conduit à deux formes principales: le jardin régulier et le jardin paysager. Le jardin régulier impose sa symétrie à une nature domestiquée (jardin italien de la Renaissance, jardin "à la française" du XVIIe s.). Le jardin paysager, simule le pittoresque d'un paysage naturel varié (jardin anglais ou "anglo-chinois" des XVIIIe et XIXe s. Nos "paysagements" gardent des traces de ces deux moments forts de l'art des jardins. Par exemple, les arbres soigneusement taillés en boule proviennent du jardin régulier et les rocailles du jardin paysager. Voir les Alpes dans une rocaille ou les Laurentides dans un lac au castor étaient une évidence il y a cent ans. Pour que notre aménagement retrouve sa force de jardin paysager, il devra nous dire la beauté de la Montérégie, du Québec, du Canada, de la Floride ou de tout autre paysage que nous trouvons merveilleux.

Le jardin représente le monde actuel et les solutions pour le faire évoluer. Le sujet principal du jardin est notre relation avec la nature: jardin potager pour en vivre, jardin régulier pour la dominer, jardin paysager pour s'émerveiller de sa beauté, jardin écologique du XXe s. pour la protéger. Le jardin du XXIe s. parlera probablement de sa re-matérialisation.

Les architectes paysagistes fournissent des services professionnels de conception pour garantir que votre jardin sera utile et agréable. Le jardin est toujours trop petit pour pouvoir accumuler nos envies. Elles doivent se combiner dans les plantes, les formes et les proportions. Le jardin paysager peut aussi procurer des légumes écologiques pour garantir l'avenir. Encore faut-il le planifier avec soin pour éviter les imprévus.

BG

Viable sensible et signifiant sont les trois critères de qualité du design végétal
Bruno Gadrat Design Végétal: Planification rigoureuse de vos aménagements

20030319potagerpaysager.html - rev 19/03/2003