VÉGÉTAUX logo_notes ET PAYSAGE

Voir les plantes autant que les savoir

Quelques moments historiques des végétaux et des jardins

Une classification implicite pour l'art des jardins

Racines d'un arbre
Où sont les racines

Quelques dates marquantes

Ces apprentissages structurent encore notre compréhension

Nous utilisons actuellement l'ensemble des diverses inventions de l'utilisation du végétal ou du regard que nous lui portons. L'ancienneté de ces inventions nous fait oublier que cela n'a pas toujours existé.

Période d'inventionNature de l'invention avec les plantes
PréhistoireChasse et cueillette, rituels
Environ 12000 av. J-C (10000 ans après la dernière période glacière)Tressage des paniers
Environ 8000 av. J-CDébut de l'agriculture au Moyen-Orient
Environ 7500 av. J-CPirogues
4000 à 3500 av. J-CNavires à voiles
3... à 3000 av. J-C Fin du 4e; millénaire av. J-CAcclimatation du palmier en Mésopotamie et artifices de culture (irrigation, ombrage, jardins sur les terrasses de tours à étages).
Jardins suspendus de Babylone. Jardins à caractère religieux et mythiques.
Goût pour la forme du végétal.
Vergers et potagers
Environ 1400 av. J-C 18e Dynastie ÉgyptienneApogée des vergers encadrés de vigne et plantés de figuiers ombragé de sycomores, quadrillés en damier par un réseau d'irrigation en Égypte.
Jardins géométriques et concentriques avec au centre une réserve d'eau avec barque et plantes aquatiques entouré de fleurs, de palmiers nains, de sycomores et clos de murs.
721 à 705 av. J-C Fin VIIIe siècle av. J-CSargon II en Assyrie met côte à côte les essences aromatiques du pays de Hittites.
Jardins d'acclimatation et de plantes aromatiques.
Plantations régulières d'arbres remplies d'animaux servant de réserve de chasse.
Environ 400 av. J-CPremière description des Paradis Perses par Xénophon. Pelouse irriguée sous haute futaie régulière d'essences variées voisinant avec des vergers et rempli d'animaux. Allées plantées d'arbres. Chasse et plaisir.
Divisé en 4 cantons par des allées ou des canaux perpendiculaires avec pavillon ou fontaine centrale, le jardin est manifestement une représentation symbolique du monde.
Les Grecs aux jardins de plaisirs naturels et nécessaires (potagers) vont peu à peu copier les jardins Perse (portiques, bosquets, animaux et promenoirs ombragés fait d'allées plantées et de colonnades, assorti d'un goût prononcé pour le platane).
Environ 50 av. J-C à J.C.En héritage des Grecs. Composition d'ensemble dans les jardins romains. La taille des arbustes en topiaire juste av. J-C permettait d'avoir dans son jardin des statues végétales dans un décors de même matière. Il s'inscrivait dans un goût de la topiaire (maîtrise de la forme de l'ensemble et des formes individuelles) existant déjà depuis environ 50 ans.
Début des jardins privés "du peuple" par les grandes familles patriciennes à la fin de la République qui furent ensuite confisqués par les empereurs mais laissés à disposition du peuple pour devenir des jardins publiques et faire entrer l'art des jardins en politique.
40 à 90 apr. J-Cpublication de "Materia medica" de Dioscoride
105 apr. J-CPapier
500 à 1300Moyen-âge. La spiritualité chrétienne avait dévalorisé la nature où se réfugiait le mal. Les jardins sont des lieux de tentation et de risque de péril de l'âme.*
1500 à 1550Renaissance. Développement des jardins indispensables à la vie de cours richement décorés, maniérés, lisibles par quelques rares érudits et en général destinés à glorifier le propriétaire.
Exploitation des végétaux du nouveau monde.
1550 à 1600Avec l'humanisme, les jardins deviennent le lieu d'expression des miracles de la nature, des savoirs ésotériques. Publication de divers traités d'agriculture* et de jardinage provoquant un grand essor de celui-ci.
1600 à 1660Début du romantisme aristocratique mélange d'Arcadie et de vie de cours en France.
Séparation des traités de l'art du jardinage des traités sur l'art des jardins* Apparition du jardin bouquetier.
1660 à 1740En Angleterre suite à la guerre civile, la retraite à la campagne devient un lieu de méditation et d'oisiveté paisible. Début de la campagne emblématique et des grands paysages idylliques. Créations réalisées sous la directions de jardiniers paysagistes.
1750 à 1800Essor de la botanique et de la classification des plantes dans l'évolution.
Jardins anglo-chinois en France et début d'un tourisme pittoresque. Arbres foudroyés, dissymétrie fractionnement, irrégularité ne sont que quelques uns des éléments à remarquer. Lieux incultes et nature désolée et sauvage prennent de la valeur.
1800 à 1860Apparition de jardins privés, de squares pour villes, de lotissement de villas pour banlieues, d'établissements de bains et de fermes paysages.
Tondeuse à gazon (1830)
La diversité des utilisations des plantes

Qui a le premier classé les plantes ?

Question un peu trop simple

Quel est premier individu qui a collectionné et classé les plantes au Canada.

La question est intéressante car elle ne peut pas avoir de réponse tant que vous ne précisez pas dans quel paradigme vous vous situez. Dès que les hommes se sont intéressé aux plantes ils les ont collectionnées et classées. Cependant, la forme des collections et la signification des classements changent avec chaque époque, chaque groupe social et chaque individu. Prenons l'exemple de Jacques Cartier. Dans ses récits, il fait un relevé des plantes qui sont intéressantes pour l'établissement d'une colonie (son objectif principal) et pour la navigation (son outil principal) mais son expédition est sauvée du scorbut parce que les amérindiens lui font cadeau d'un savoir sur les plantes lié à une collection et à un classement médical. Ces mêmes plantes sont rapportées en France et classées par des botanistes qui les collectionnent dans leurs herbiers et les classent selon la parenté. De nos jours, ces mêmes plantes sont collectionnées dans des jardins ou des parcs pour les classer dans une perspective historique de mémoire de notre culture.

 

 

Pour en savoir plus

Quelques traités d'agriculture (retour)

Traités sur l'art des jardins (retour)

Plantes et voyages

Histoire des jardins et du paysage

pub