pub

CARNET logo_notes DE NOTES

Exploration de la théorie des jardins et des paysages


Écriture du site avec style

Un passage progressif vers le design de votre choix.

Le paysage change. Il change par le regard autant que par le remplacement progressif des êtres et des choses. La généralisation de la présentation par feuilles de style dans l'internet peut nous permettre d'explorer des modifications qui se produiront probablement dans le paysage réel.

Le site www.designvegetal.com sera progressivement refait pour vous permettre d'accéder à plusieurs mises en pages pour un même contenu, au gré de vos envies. Ce changement permettra également de réfléchir à l'évolution des paysages.

Les changements

Pour explorer une tendance lourde du paysage

Le monde sera tel qu'on se le représente

La réalité et sa représentation sont en permanence modifiées l'une par l'autre. La tendance du moment est à la virtualisation. Les représentations du monde informatique servent de modèles à la compréhension du monde. Lorsque le monde n'est pas conforme à l'idée qu'on s'en fait on le modifie par ignorance ou par peur de l'incompréhensible.

La première grande modification du monde de l'internet a été l'hyperlien. Il a pour mission principal de faire disparaître aux yeux de l'utilisateur le chemin d'accès au fichier. Ce n'est plus le voyage qui compte, c'est la destination.
Dans le paysage cela se traduit par des accès de plus en plus rapides pour les véhicules, en détruisant le territoire entre les sites d'intérêt.

La deuxième vague de changement majeur de l'internet, c'est la séparation du contenu et de son aspect. HTML + CSS. Une vieille idée qui se généralise et devient la façon ordinaire de faire les blogs, sites web et autres outils informatiques de tous les jours.
C'est en explorant ces nouvelles façons de faire, que les conséquences sur le monde réel deviendront plus prévisibles.

Un changement en profondeur de la réalité

Habillage et métamorphose

Mettre quelques fleurs devant la maison, ça change la vie. Le regard des autres change et notre contact avec eux aussi. À la longue cela nous transforme. Le html avec css permet d'explorer des attitudes d'aménagement - Décoration - Habillage - Tranformation - Métamorphose - et tous les autres mots qui surgiront au fur et à mesure que l'on agira sur la forme [morph]. La forme et ce qu'il y a dedans: l'information.

Considérer le html comme l'information et les css comme la forme est une bonne approximation. À ceci près que la forme est aussi une information et que l'information a aussi une forme portée par une structure. Après plusieurs essais, une structure générale pour le html semble se dessiner. Est-ce que le même processus va survenir dans les aménagements ? Cela est probable si l'application des solutions normalisées se généralise en lieu et place de la création de solutions pertinentes.

Ce qui va fondamentalement changer, c'est que l'utilisation de formes multiples pour une même information va devenir la règle à la place de l'exception. Cette schizophrénie va probablement aussi envahir le paysage.

Préparer le terrain

Remplacement progressif des pages

La réalité ne se refera pas en un jour

Le site web www.designvegetal.com contient plus de 1000 pages. Chacune devra être revue pour accepter le fonctionnement avec des feuilles de style. Au fur et à mesure des années chaque page a été embellie par quelques attribus de mise en forme. Ils doivent disparaître du contenu pour aller dans le contenant. C'est un travail que je ferais au fur et à mesure de la révision régulière des pages. Cela prendra donc plusieurs années

Identification du contenu

Le vin est sensé avoir le même goût dans un gobelet de plastique et dans un verre de cristal, mais est-ce bien du vin ?

La plus grande modification du site portera sur l'identification du contenu en lieu et place de sa mise en forme. C'est un changement d'attitude majeur qui aura à mon avis de grandes répercussions sur le paysage. Tout d'abord par un appauvrissement des lieux réduits à leur plus simple expression d'information, juste qualifié par leur contenu générique.
Au mieux, on pourra distinguer une route d'un sentier ou d'un chemin, mais il sera de plus en plus difficile de concevoir une route de la soie ou des chemins de Compostelle. Il deviendra essentiel de lutter contre la prolifération des panneaux, réaction naturelle et aggravante de l'appauvrissement de l'identité des lieux.

Des visions multiples du monde

Juste une question de regard

Regards de l'individu, du petit groupe, de la communauté, du pays, de l'humanité

La réalité est différente pour chacun. On pourra facilement le découvrir en regardant les illustrations d'un même site.

Voici quelques vues du fort Chambly au Québec.
Observez bien le fort et la montagne de Mont-Saint-Hilaire en arrière plan sous ces trois regards aiguisés du paysage.

Comparaison de vues sur le fort Chambly - Madame Ouellette 2002

Vue par Nichole Ouellette en 2002 http://ouellette001.com

Comparaison de vues sur le fort Chambly - William Henry Bartlett, vers 1840

Vue par William Henry Bartlett, vers 1840

Comparaison de vues sur le fort Chambly - J. Bouchette 1814

Vue par J. Bouchette Esq. ; gravure par W.J. Bennett. 1814

Vous pouvez facilement faire le même exercice avec un lieu prestigieux près de chez vous en tapant son nom dans un moteur de recherche d'images.

Voir les choses de façon différente, c'est aussi le cas pour les navigateurs internet qui regardent les sites web.

Les bases de la communication nous rapellent que pour établir une communication, il faut trois éléments: - L'émission - La transmission - La réception -
Toute difficulté survenant à l'une de ces étapes corrompt le message.
La grande nouveauté, c'est que la réception peut désormais choisir la corruption du message pour la rendre conforme à la vision du monde de celui qui reçoit le message. (Ce choix n'est pas forcément conscient et souvent implicite par le média utilisé)

Voici une série de capture d'écran de la page d'accueil du site web

Même avec une mise en page très simple, il y a des petites différences dans les alignements, les couleurs, les bordures, les ombres. Ces différences deviennent majeures avec une mise en page très graphique.

Les images d'écran Internet Explorer PC ont été réalisées à par le site http://ipinfo.info/netrenderer/.
Pour le même exercice avec des navigateur PC et Linux ou Mac vous pouvez aussi utiliser http://browsershots.org/.

L'aspect principal

C'est mon choix

Pour chaque partie du site web je vais utiliser un design simple utilisant au minimum les possibilités des feuilles de style. Il devrait donc pouvoir être lu par la plupart des navigateurs avec des différences mineures.

Malgré cette volonté d'utiliser une forme représentée de la même manière par les différents navigateurs, je ne chercherais pas à compenser leurs défauts. Par exemple le premier item des menus sera certainement mal ajusté sous Internet Explorer. Les changement subtils de couleur d'un titre à l'autre ne seront visible que sur la version 7 et pas sur la 6. Pour profiter des ombres du texte vous devrez utiliser Safari.

Un aspect dépouillé

Pour faciliter l'accès au contenu

Pour se concentrer sur le texte, une mise en page très dépouillée est proposée dans le menu d'accès aux styles. Je l'ai appelée sans style par-ce que c'est plus court que Ceci n'est pas une pipe. Avec les navigateurs acceptant les commandes before: et after: dans les feuilles de style, cette présentation donne accès à certains éléments habituellement cachés comme les identifiants et les liens.

Des jardins

Pour voir le monde d'un autre œil

C'est là que les feuilles de style vont changer le monde. Il pourra y avoir un style jardin de la Réalité virtuelle -1 ou un style Jardin multipaysager pour voir le monde d'un autre oeil. Rien de nouveau me direz-vous. Cela vous rapelle le Claude Glass, équipement indispensable du touriste du 18ème siècle (Pittoresque) pour voir le paysage à la façon d'un tableau de Claude le Lorrain.

ATTENTION: Le changement de style n'est pas un changement de page. Vous devrez donc obligatoirement passer par un menu pour changer l'aspect de la page.
Le menu pour changer l'aspect peut prendre n'importe quelle forme dans un aute style de design. Saurez-vous le retrouver ?


Quelques références

Bruno Gadrat

Orig: 2008/01 Rev: 2008/03/09

200801charte-bgdv.html

Design et gestion du site B.Gadrat

Contrôle qualité

Pour comprendre l'évolution des paysages, il faut explorer le réel et l'imaginaire

Bruno Gadrat Design Végétal: Maîtrise d'œuvre des jardins et des paysages

pub