Outils pour utilisateurs

Outils du site


projethippodrome:realisation:start

Une économie de nature

La richesse du quartier de l'hippodrome est visible partout. L'abondance de la nature est omniprésente. Une nature qui ne ressemble pas à la nature sauvage, mais à un humano-écosystème dans lequel les animaux sauvages sont facilement visibles. Il n'y a pas de voitures dans le quartier. Tout est à proximité. La façon de vivre est différente. Ce qui frappe le plus, c'est que les gens n'ont pas l'air de travailler tout le temps et qu'il n'ont pas de problème de nourriture, de logement ou d'argent.

Un territoire support de la vie du quartier

Le territoire est fixé dès le début pour préserver l'équilibre nécessaire entre l'espace propre à la nature, l'espace collectif et l'espace individuel.

La proportion des différents usages est également importante pour l'équilibre du projet. Le but est un équilibre à perpétuité entre les bénéfices donnés par la nature et l'usage qu'on en fait. La nature de l'occupation du sol et l'usage qu'on en fait sont prédéterminés pour assurer la durabilité. Ces éléments déterminent le travail nécessaire au maintient de l'environnement pour le bénéfice de la collectivité (voir impôts)

Une vie équilibrée

La majorité du temps, les habitants font ce qu'ils veulent sans avoir de soucis pour leurs besoins essentiels. La vie du quartier en est profondément marquée.

Les grands piliers de l'équilibre des individus que sont le travail, la vie sociale et l'activité personnelle sont induits par le système de travail à mi-temps pour la collectivité avec un salaire décent pour vivre toute l'année.

Quel que soit le talent ou la passion que chacun désire développer, il peut le faire. Les compétences multiples données par l'éducation et le brassage des équipes pour réaliser les travaux utiles à la collectivité, diminuent les risques d'exclusion.

La pauvreté est éliminée à la base par le droit au travail à mi-temps bien rémunéré. La santé et l'éducation sont aussi garantis par ce travail à mi-temps dont le but est de servir la collectivité.

Malgré des différences fondamentales avec le reste de la ville et du monde, le quartier n'est pas fermé. Il est ouvert sur le monde. Il est toutefois préservé de l'économie de dettes qui l'entoure par sa monnaie locale.

projethippodrome/realisation/start.txt · Dernière modification: 2013/06/30 16:26 (modification externe)